SITE OFFICIEL DU ROYAL OFFICE DU TOURISME D'ARLON - PROVINCE DE LUXEMBOURG - BELGIQUE

:: AGENDA ::

Agenda

Contact

FR

NL

DE

UK

Decouvrir

_____________________________________________________________________

Home > Decouvrir > Arlon

 

 
Grâce à ce dépliant de la Maison du Tourisme du Pays d'Arlon, partez en voiture à la découverte des villages du Pays d'Arlon.

Télécharger le dépliant

Découvrez nos promenades balisées
 

 
   
 

 

Autelbas - Barnich

A découvrir

Le château des comtes d’Autel fut probablement construit durant la seconde moitié du 13e siècle. L'édifice a subi de nombreuses transformations et ne représente actuellement que le tiers de son volume primitif. Encore habité dans les années 1960, il fut vendu, revendu, puis incendié en 1983. Actuellement, une association de bénévoles a pris en charge sa rénovation. A l’avant, la ferme du château date du 18e siècle.

Le Musée d’Autelbas évoque le passé du village, la famille d’Autel, son château, et présente, entre autres, les objets découverts dans les fouilles de l'officine des potiers carolingiens.

L’église Saint-Willibrord de Barnich est un édifice néogothique, qui date de 1864. C’est une construction à trois nefs, avec quatre travées, recouverte d’une toiture d’ardoises.
Toujours à Barnich, le calvaire Saint-Valentin de style baroque.

Un peu d'histoire

Autelhaut

A découvrir

La chapelle Saint-Nicolas pourrait avoir été construite au Moyen Age, même si sa porte est datée de 1634. Elle est remaniée en 1876-77 sur les plans de l'architecte provincial J. L. Vande Wijngaert.
Non loin de là, rue Saint-Nicolas, vous pouvez admirer le calvaire Saint-Pierre (1696) où est sculpté le christ en croix entre la Vierge et saint Jean, avec, en-dessous, saint Pierre tenant les clés du Paradis.
La fontaine-lavoir date de la fin du 19e siècle, l’abreuvoir et les fermes rectangulaires sont typiques de la Lorraine.

Un peu d'histoire

Bonnert

A découvrir

Autrefois, l’église Saint-Luc était entourée du cimetière. Le bâtiment date probablement du 17e siècle, mais fut restauré en 1769 et en 1899.
Le Moulin de la Platinerie a, de tous temps, été un lieu de promenade privilégié. Le cadre reste enchanteur, le bâtiment d’origine abritant toujours le mécanisme du moulin.
Le Musée du Scoutisme : Ce musée du scoutisme est unique en Wallonie et présente des pièces rarissimes du mouvement scout sous toutes les latitudes.

Un peu d'histoire

Clairefontaine

A découvrir

Le domaine historique de Clairefontaine est un site cistercien à 4 km d'Arlon près de la frontière luxembourgeoise. Outre les ruines de l'ancienne abbaye, et un jardin de plantes médicinales du Moyen Age, on y trouve une chapelle du 19e siècle construite par la Compagnie de Jésus pour abriter une statue de Notre-Dame de Clairefontaine (13e siècle), une statue en bois de tilleul représentant St Bernard (16e siècle) et dans la crypte, à côté de la sépulture comtale de la comtesse Ermesinde, un fragment lapidaire représentant un lion, provenant du tombeau de Henri le Blondel (13e siècle). On peut s'y rafraîchir à la source Saint-Bernard et visiter la partie souterraine (15e siècle) dont l'entrée passe par l'escalier des bassin du cloître.

Les balades le long de l’Eisch vers un barrage de la 1ère guerre mondiale ainsi que celle du Karlsbierg (en face de l’école des prêtres du Sacré-Cœur) valent le détour.
A la place de l’ancien moulin de l’abbaye a été reconstruit, au début du 20e siècle, un nouveau moulin, qui, de 1932 à 1958, abrita une fabrique de limonade.

Un peu d'histoire

Fouches

A découvrir

L’église Saint-Hubert a été construite en 1804, sa tour fut restaurée 100 ans plus tard. La rue des fours à chaux évoque ces exploitations passées. Quelques calvaires jalonnent les rues du village, dont un calvaire de facture baroque, daté de 1765, ou bien un Christ en haut-relief de 1748, avec une dédicace en allemand. Côté patrimoine naturel, les marais du « Landbruch » méritent le détour.

Un peu d'histoire

Frassem

A découvrir

Avec le temps, le vieux village de Frassem s'est transformé en village résidentiel plutôt calme.
L’église Saint-Valentin est une construction néo-gothique datée de 1899, conçue par Vande Wijngaert. Elle contient encore un très beau mobilier.
Frassem fut doté d’un arboretum en 1990. La proximité à la nature se traduit également par les nombreuses ruches à abeilles ; le miel ainsi produit fait désormais la réputation du village. Frassem abrite la maison natale de Godefroid Kurth (1847-1916) à gauche de l’église tandis que le caveau de l’illustre historien est logé dans le petit cimetière.

Un peu d'histoire

Freylange

A découvrir

L’amateur d’insolite ne doit surtout pas manquer la balade vers l’abri sous roche nommé « Hollfrasteen ». Les fouilles (fin 1970-début 1980) ont révélé une importante stratigraphie, s'étalant de la période mésolithique à l'époque contemporaine, en passant par les périodes protohistorique et gallo-romaine.
La tour de l’église Saint-Paulin fut reconstruite en 1840, et l’ensemble fut encore restauré en 1872, puis incendié en 1962 et restauré par Lamy en 1968. Elle montre une tour carrée néoclassique, une nef de quatre travées prolongée par un chœur plus étroit.
Le village comporte encore un calvaire millésimé de 1766 et un lavoir construit en moellons de grès et couvert d’ardoises, datant de la seconde moitié du 19e siècle.

Un peu d'histoire

Guirsch

A découvrir

Il ne reste que peu de vestiges de la chapelle Saint-Willibrord primitive construite en 1518, à l’exception de quelques croix et armoiries. Le chœur voûté de l’édifice actuel date de 1697. L’agrandissement de la nef fut réalisé entre 1838 et 1840 ; quant à celui des fenêtres, il date de 1910.
Le Château est une construction imposante de 1749 à 1763. A l’arrière, un vaste parc arboré et un jardin à la française. L’ancien noviciat des sœurs de Notre-Dame d’Arlon est un bâtiment du 19e siècle avec, à l’arrière, des dépendances.

A Heckbous, la chapelle Saint-Aubin, datée de 1732, est placée au cœur du village. Son plafond est latté et fut restauré à la fin du 20e siècle. Une remarquable croix de chemin datée de 1604 servait autrefois de borne à la juridiction de haute justice. La chapelle Notre-Dame de Lourdes est construite sur les hauteurs du bois d’Heckbous, elle date de 1884.

Un peu d'histoire

Heinsch

A découvrir

En son cœur se trouve un ancien lavoir réalisé en calcaire lorrain appareillé, composé de quatre bacs à l'intérieur, prolongés de deux abreuvoirs à l'extérieur.
Quelques grandes fermes lorraines typiques complètent ce décor.
L’église Notre-Dame du Rosaire est un édifice de style néoclassique construit en 1844-48 et restauré en 1890 sur des plans de l’architecte provincial Vande Wijngaert. Elle remplace une précédente église démolie en 1825. Enfin, un chemin de campagne mène à la réserve naturelle des Marais de Heinsch, classée depuis 1972 et 1986.

Un peu d'histoire

Sampont

A découvrir

L’église Saint-Michel comprend un très bel autel en pierre du 17e siècle, avec deux inscriptions. La tour néo romane, qui date de 1903, est de l’architecte Wurth de Neufchâteau.
Il est également possible d’emprunter la chaussée romaine, dont le tracé n’a pas été modifié au fil des siècles à cet endroit.

Un peu d'histoire

Seymerich

A découvrir

Le village est fortement marqué par les différents quartiers militaires.
En direction de Frassem, on ne peut manquer le Peiffeschof : Le lieu était tenu initialement par Madame Bley, puis transformé après la libération en auberge de haut standing par son fils Louis. Dans l'entre deux guerres, le Peiffeschof était agréablement rustique. On y mangeait des omelettes au lard soit dans le vieux café, soit dans des guinguettes, près du jeu de quilles, entre les balançoires qui oscillaient entre les arbres du verger. Aujourd’hui, l’hostellerie sert de point de départ à une très belle balade vers la Vallée des trois Moulins, autrefois alimentés par les eaux de la Gaichel.

Un peu d'histoire

Sterpenich

A découvrir

Le château est situé à l'écart du village et se compose d'un ensemble de bâtiments autour d'une cour rectangulaire. Il fut bâti au pied de la butte du Kirchberg, supportant l'ancienne église seigneuriale et son cimetière, qui contient par ailleurs un très beau calvaire (1759).
A proximité du château, un autre calvaire représentant le Christ, la Vierge et saint Jean, avec au pied de la croix, sainte Marie-Madeleine.
L’église Sainte-Aldegonde date de 1900 et est de style néogothique. Elle fut construite selon les plans de l’architecte Van Gheluwe (auteur également de l’église Saint-Martin d’Arlon). Avant 1900, une église se trouvait bâtie au sommet de la colline. Seul un vitrail de l’église actuelle témoigne de cet ancien patrimoine.

Un peu d'histoire

Stockem

A découvrir

L’église paroissiale Sainte-Walburge est un édifice daté de 1841, de style néo-classique, œuvre de l’architecte provincial A. Jamot. Quelques fermes, de dimensions plus réduites, jalonnent la rue des Cheminots et la rue des Chasseurs ardennais.
Les ateliers du chemin de fer (1928) sont un très bel exemple de l’architecture moderniste de l’entre-deux guerres, alliant acier, verre et briques rouges.

Un peu d'histoire

Toernich

A découvrir

L’église Saint-Denis, de style néo-gothique, construite en 1887 par J.L. Vande Wijngaert, fait suite à une église datée de 1766, mais démolie un peu plus d’un siècle plus tard car elle menaçait ruine.
Le lavoir du village, construit en 1874 sur les plans de l’architecte Jamot, a été maintenu.
Un calvaire du 18e siècle, malheureusement corrodé, est visible rue Haute. Le cartouche initial a été remplacé par une coquille Saint-Jacques.

Un peu d'histoire

Udange

A découvrir

Au fil des rues subsistent 4 calvaires et stations du chemin de croix (17e-18e siècles), qui jalonnait l’itinéraire suivi par les paroissiens pour se rendre à la messe à l’église Sainte-Croix, entre Wolkrange et Hondelange, avant l’érection d’Udange en paroisse.
L’église Saint-Servais est une construction achevée en 1844, de style néoclassique. Les orgues remontent à 1930, les vitraux actuels ont été placés en 1996.
Un lavoir et un moulin (1773) bordent un ruisseau qui, via la Messancy, la Chiers et la Semois, fait partie du bassin de la Meuse.

Mais l’intérêt principal d’Udange réside dans son ancien bois communal qui est considéré comme la plus belle hêtraie de Belgique, voire un des seuls vestiges de la forêt primaire qui couvrait la région aux temps préhistoriques.

Un peu d'histoire

Viville

A découvrir

Le long de la route principale, une fontaine-lavoir de la seconde moitié du 19e siècle très bien restaurée est à découvrir.
La chapelle N.-D. de la Paix ou Sainte-Barbe fut construite en 1941, sur les plans de Léon Lamy, en calcaire local et pierre de taille blanche. Quant au presbytère, il remonte à 1765.
Un moulin, alimenté par les eaux de la Semois canalisée, ancienne propriété de l’impératrice Marie-Thérèse, et qui connaîtra de nombreux agrandissements liés au développement de son activité, est visible rue de la Folmillen.

Un peu d'histoire

Waltzing

A découvrir

L’église Saint-Bernard est en calcaire local et en pierre de taille blanche. Œuvre de l’architecte Vande Wijngaert, elle date de 1889.
On remarquera dans le village de nombreuses croix de chemin et calvaires, ainsi qu’une très belle fontaine-abreuvoir composée de deux bassins, datant de la fin 19e - début du 20e siècle.
La chapelle Rentert ou Rentertkappell : La chapelle dédiée à Notre-Dame des 7 douleurs, dans son état actuel, date de 1671, et fut restaurée et remaniée en 1883. A l’intérieur, signalons la grille de séparation en fonte venant de la fonderie de Clairefontaine, en 1862. Le Wintergrün, recueil de légendes du Pays d’Arlon, évoque que cette chapelle serait l’une des portes donnant à l’enfer…

Un peu d'histoire

Weyler

A découvrir

L’église Saint-Laurent est de style néo roman et date de 1889, œuvre de l’architecte provincial Vande Wijngaert. En face, une ferme imposante construite en 1806, dont la porte est magnifiquement moulurée.
La chapelle Nepper est un petit édifice du 19e siècle, dans lequel a été intégré un calvaire de grès, datant du 18e siècle, représentant le Christ entouré de la Vierge et de saint Jean, et en-dessous, saint Michel terrassant le dragon.
Si vous en avez l’occasion, le Musée du Cycle rassemble une magnifique collection privée consacrée au vélo sous toutes ses formes, dont certaines pièces du début du 19e siècle.

Un peu d'histoire

 
   

 
Partez à la découverte de nos villages à vélo, grâce au circuit Belarel.

 

 
 

MENTIONS LEGALES